Nouvelles annales des voyages, Том 15

Передня обкладинка
 

Відгуки відвідувачів - Написати рецензію

Не знайдено жодних рецензій.

Інші видання - Показати все

Загальні терміни та фрази

Популярні уривки

Сторінка 416 - Éléments de la grammaire chinoise, ou Principes généraux du kou-wen ou style antique. et du kouan-hoa, c'est-à-dire de l'a langue commune généralement usitée dans l'empire chinois.
Сторінка 416 - Voyage à l'oasis de Thèbes et dans les déserts situés à l'orient et à l'occident de la Thébaïde, fait pendant les années 1815, 1816, 1817 et 1818 par M. Frédéric CAILLIAUD (de Nantes) ; rédigé et publié par M. Jomard ; contenant : 1° le Voyage à l'oasis du Dakel, par M.
Сторінка 82 - Ptolémées; il pénètre dans une multitude d'excavations et de canaux souterrains pratiqués jusqu'à une grande profondeur, où 400 hommes ont pu travailler à la fois; il reconnaît des chaussées et de grands travaux ; il voit dans les mines des cordages, des paniers antiques, des leviers, des outils, des meules, des vases, des lampes abandonnées ; il observe les procédés de l'exploitation des anciens, procédés très-peu connus jusqu'à présent; enfin il continue lui-même l'exploitation...
Сторінка 134 - Soudan ( la mer de Soudan ). De là aussi cette différence qu'on remarque dans les récits des Noirs sur la grande étendue ou les limites plus étroites de ces bassins, réduits quelquefois à desimpies marais.
Сторінка 128 - Sennar, le novembre 1821. ENFIN je vous annonce notre départ sous peu de jours pour la province de Fazoële, après un long et pénible séjour ici de cinq mois. Nous y avons couru beaucoup de risques, à cause de la maladie...
Сторінка 130 - Gamamfl, où sont les sables aurifères exploités par ces peuples ; ce sont des terrains d'alluvion : l'or y est en paillettes et pépites , dans des terres argileuses et dans un sable ferrugineux ; tout ici est empreint d'oxide de fer ; je lavai et fis laver beaucoup de ces sables ; ils ne rendent que six à huit grains d'or par quintal de terre. Nous partîmes de cette province , la dernière dans le sud du Bertôt ; nous entrâmes dans le Dar-Foke et nous vînmes à Singué, village en partie...
Сторінка 129 - Nous nousestimons trèsheureux, mon compagnon et moi, d'avoir pu échapper jusqu'à présent aux maladies qui sont si communes dans ce pays. La- belle saison d'hiver où nous entrons nous fait espérer un heureux voyage : la durée en sera de trois à quatre mois ; puis , de retour à Sennâr, je ne m'arrêterai plus.
Сторінка 177 - Le fleuve , en arrivant à la pointe supérieure de celte baie, quille le canal direct , coule avec impétuosité contre le côté de la baie, et , après avoir décrit ce circuit , reprend son cours et s'enfonce entre deux rochers perpendiculaires qui ne sont séparés que par un intervalle de quatre cents pieds. La surface du tourbillon est dans une agitation continuelle : l'eau bouillonne, écume et tourne d'une manière qui prouve sa profondeur prodigieuse et la pression qu'elle éprouve ; les...
Сторінка 279 - Pe-lan, autre tribu tibétaine de la race des Tang-hiang ou Tangutains ; enfin l'histoire de ces peuples qui ont réuni sous leur domination, aux septième et huitième siècles, toutes les tribus des montagnes tibétaines, ainsi qu'une partie de la Tartarie et de l'Inde, et dont le nom, altéré par les étrangers, est resté sous la forne que les Mongols lui ont donnée : Tobout ou Tebet, appliqué à l'ensemble des nations tibétaines...
Сторінка 131 - L'expédition d'Ismaïl-pacha tire à sa fin , les basses eaux du fleuve ne lui permettant pas de rien entreprendre sur le fleuve Blanc : les relations que j'ai sur le cours de ce fleuve, porteraient à croire qu'il communique avec le Niger ; mais elles sont trop incertaines pour en rien conclure. Sur la partie Est du fleuve, est la grande province de Dinka...

Бібліографічна інформація