Зображення сторінки
PDF
ePub

pluie à verse continuant toujours, Fabrice entendit le bruit du canon, ce bonheur
lui fit oublier tout à fait les affreux moments de désespoir que venait de lui donner
cette prison si injuste. Il marcha jusqu'à la nuit très avancée, et comme il
commençait à avoir quelque bon sens, il alla prendre son logement dans une
maison de paysan fort éloignée de la route. Ce paysan pleurait et prétendait
qu'on lui avait tout pris, Fabrice lui donna un écu, et il trouva de l'avoine. Mon
cheval n'est pas beau, se dit Fabrice, mais n'importe, il pourrait bien se trouver
du goût de quelque adjutant, et il alla coucher à l'écurie à ses côtés. Une heure
avant le jour, le lendemain, Fabrice était sur la route, et, à force de caresses, il
était parvenu à faire prendre le trot à son cheval.—STENDHAL
2.

Ainsi, quand la fleur printanière
Dans les bois va s'épanouir,
Au premier souffle du zephyr
Elle sourit avec mystère;
Et sa tige fraîche et légère,
Sentant son calice s'ouvrir,
Jusque dans le sein de la terre
Frémit de joie et de désir.
Ainsi, quand ma douce Marie
Entr'ouvre sa lèvre chérie,
Et lève en chantant ses yeux bleus,
Dans l'harmonie et la lumière
Son âme semble tout entière
Monter en tremblant vers les cieux.

--ALFRED DE MUSSET C. Answer the following questions: 1. Give the second person plural of the past definite (preterite), the third

person plural of the future, and the third person singular of the present subjunctive of conquérir, cuire, teindre, mouvoir, naître, and vivre

(18 forms). 2. Write in French: (a) This and that, (6) this man and that one, (c) this

pen and that one, (d) this book and John's, (e) these dogs and yours. 3. Use each of the following expressions in a French sentence; translate

each sentence into English: dont, autrui, telles, quoi que, qu'est-ce qui. 4. Give French equivalents of the following conjunctive expressions and,

after each expression, name the mode which should follow it in French:

in order that, provided that, until, unless, before, without. 5. Write each of the following words with the definite article before it:

haine, habit, hasard, heure, haut, hiver, honte, honneur. 6. Copy the following sentences and indicate by a curved line (for example:

bel ami) the liaisons which would occur in the speech of educated people: (a) C'est un homme fort aimable. (6) Jean et Émile sont deux bons élèves. (c) Ce berger italien est fort et actif.

(SEE NEXT PAGE)

D. Développez en français le sujet suivant (écrivez au moins cent mots):

Un élève de première année arrive au collège. Dans une lettre à ses parents il leur donne une idée du collège. Il parle de sa chambre, de ses camarades, des cours qu'il va suivre, de ce qu'il fait en dehors des classes, etc.

DIVISION III A. Traduisez en français:

Of course a large crowd was waiting for the train. The locomotive had hardly stopped when we hastened to alight at the station. Finding ourselves suddenly in the midst of that animated French crowd, we were unable to understand a word of what was being said, for everyone talked as fast as possible. We were very much confused and could not say a word in the language we had taken so much trouble to learn. Relatives and friends were running to meet travelers who had just left the train. Some were calling out their names, or shaking hands with them, or even embracing them with affection. What a demonstrative race the French are! We had to burst out laughing at their conduct; and no doubt, if they had had time to notice us, they would have thought us as strange as we thought them. But no one seemed to see two stupid Englishmen, and we went off to attend to our luggage.

B. Traduisez en anglais:

1. La route traversait, sous un ciel bas, des champs nus et pierreux dont la grise étendue se noyait au loin dans des vapeurs bleuâtres. Ce paysage attristant eût désagréablement impressionné un voyageur moins inattentif, mais comme il a été dit, Julien regardait en dedans et les phénomènes du monde extérieur n'agissaient sur son esprit qu'à son insu. Les yeux demi-fermés, machinalement bercé par le rythme des sonnailles tintant sur le cou du cheval, il avait repris ses méditations et songeait à la façon dont il arrangerait sa vie dans ce pays inconnu dont il allait devenir l'hôte pour longtemps sans doute. Pourtant, lorsque, à l'extrémité de la plaine, la route commença à s'enfoncer dans la région boisée, l'aspect inattendu de ce site forestier éveilla sa curiosité. Ces taillis et ces futaies moutonnant à perte de vue sous la lumière du crépuscule le frappèrent par leur profonde solitude et leur religieux silence. Sa sauvagerie saluait sympathiquement ces forêts qui semblaient contemporaines de la Belle au bois dormant et dont la verdoyante muraille allait le séparer à jamais du monde des villes. Il pourrait désormais être lui-même, s'abandonner à ses rêves, sans avoir à craindre le regard ironique et gênant d'une société de bourgeois curieux et désæuvrés.

-ANDRÉ THEURIET

2.

Pourquoi le prononcer ce nom de la patrie?
Dans son brillant exil mon coeur en a frémi;
Il résonne de loin dans mon âme attendrie,
Comme les pas connus ou la voix d'un ami.

(SEE NEXT PAGE)

Montagnes que voilait le brouillard de l'automne,
Vallons que tapissait le givre du matin,
Saules dont l'émondeur effeuillait la couronne,
Vieilles tours que le soir dorait dans le lointain,
Murs noircis par les ans, coteaux, sentier rapide,
Fontaine où les pasteurs accroupis tour à tour
Attendaient goutte à goutte une eau rare et limpide,
Et, leur urne à la main, s'entretenaient du jour,
Chaumière où du foyer étincelait la flamme,
Toit que le pèlerin aimait à voir fumer,
Objets inanimés, avez-vous donc une âme
Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?

-ALPHONSE DE LAMARTINE C. Répondez en français aux questions suivantes: 1. Donnez la deuxième personne du pluriel de l'impératif, la troisième

personne du singulier du futur, et la troisième personne du pluriel de l'imparfait du subjonctif de: transcrire, résoudre, nuire, prévoir,

convaincre, conquérir (18 formes). 2. Complétez en français, puis traduisez en anglais, les phrases suivantes: (a) J'espère que... (6) J'aurais voulu que. (c) Qu'il. . . (d) Pourvu que.

(e) S'il était. . . 3. Écrivez en français, puis traduisez en anglais, des phrases qui montrent

la différence d'emploi de: (a) afin que et afin de, (b) puisque et depuis

que, (c) pour et car. 4. Écrivez des phrases françaises qui montrent l'emploi de chacune des

expressions suivantes; traduisez les phrases: (a) se faire fort de, (6)

l'échapper belle, (c) avoir beau, (d) en vouloir à, (e) mettre au courant de. 5. Quelle différence y a-t-il entre ce pauvre pays et ce pays pauvre; entre je

vous donne le livre et c'est à vous que je donne le livre? Expliquez

brièvement cette différence. 6. Dans la dernière phrase du premier passage français de cette Division,

donnée ci-dessus (commençant par Il pourrait désormais et finissant par curieux et désæuvrés), indiquez toutes les consonnes muettes, toutes les voyelles nasales, et toutes les liaisons qu'on ferait en lisant

cette phrase à haute voix. D. Développez en français le sujet suivant (écrivez au moins cent cinquante

mots):

Un jeune soldat, blessé en combattant les ennemis de sa patrie, écrit à ses parents qu'il va mieux. Il leur dit de ne pas s'inquiéter à son égard. Il s'estime heureux de verser son sang pour son pays. Il leur dit qu'il espère pouvoir rejoindre son régiment avant longtemps. Il combat avec joie et avec courage en pensant qu'il défend ses parents, ses amis et sa patrie.

Comprehensive Examination

2-5 p.m.

FRENCH
Tuesday, September 18

Only one of the three divisions (I, II, or III) to be answered.
Candidates offering French Cp2 (two-year French) will take Division I.
Candidates offering French Cp3 (three-year French) will take Division II.
Candidates offering French Cp4 (four-year French) will take Division III.
Take care to letter and number your answers properly.

DIVISION I
A. Translate into French:

1. He asked me to give him the book I was reading; I told him that I

would give it to him at once. 2. When they came to the United States ten years ago, they had no

friends in this country; now they have more than I. 8. The great war began in 1914, no one knows when it will end (write out

all numbers). 4. I should like to see them before they go away, but I fear it is impossible. 5. That old white house on the other side of the street has just been

rented. Who has taken it? 6. Please have a window opened, it is very warm in this room. 7. Oranges are dear at this season; I bought some yesterday and paid

seventy cents a dozen for them. 8. If he should invite you to take a ride with him, would you go? 9. I had been waiting for them half an hour when they arrived. 10. These workmen have to get up every day at five o'clock; they work

twelve hours a day. B. Translate into English:

1. Bonaparte gravit le Saint-Bernard, monté sur un mulet, conduit par un guide du pays. ... Par intervalles, interrogeant le conducteur qui l'accompagnait, il se faisait conter sa vie, ses plaisirs, ses peines, comme un voyageur oisif qui n'a mieux à faire. Le conducteur qui était tout jeune, lui exposa naïvement les particularités de son obscure existence, et surtout le chagrin qu'il éprouvait de ne pouvoir, faute d'un peu d'aisance, épouser l'une des filles de cette vallée. Le premier consul, tantôt l'écoutant, tantôt questionnant les passants dont la montagne était remplie, parvint à l'hospice où les bons religieux le reçurent avec empressement. A peine descendu de sa monture, il écrivit un billet qu'il confia à son guide, en lui recommandant de le remettre exactement à l'administrateur de l'armée, resté de l'autre côté du Saint-Bernard. Le soir, le jeune homme, retourné à Saint-Pierre, apprit avec surprise quel puissant voyageur il avait conduit le matin, et sut que le général Bonaparte lui faisait donner un champ, une maison, les moyens de se marier enfin et de réaliser tous les rêves de sa modeste ambition.-ADOLPHE THIERS

(SEE NEXT PAGE)

[ocr errors][merged small]

2. Le conseil, depuis le départ de Lucien, était en proie à une anxiété extrême, et à la plus grande irrésolution. Quelques membres proposaient de sortir en masse et d'aller à Paris chercher abri au milieu du peuple. D'autres voulaient que la représentation nationale n'abandonnât point son poste. ... Sur ces entrefaites, une troupe de grenadiers entre dans la salle, y pénètre lentement, et l'officier qui la commandait notifie au conseil l'ordre de se disperser. Le député Prudhon rappelle l'officier et ses soldats au respect des élus du peuple; le général Jourdan leur fait envisager aussi l'énormité d'un pareil attentat. Cette troupe reste un moment indécise, mais un renfort entre en colonne serrée. Le général Leclerc s'écrie: "Au nom du général Bonaparte, le corps législatif est dissous; que les bons citoyens se retirent. Grenadiers, en avant!"... Les grenadiers s'avancent avec lenteur et en présentant la baïonnette. Ils chassent ainsi devant eux les législateurs, qui font entendre en sortant le cri de vive la républiquel

-FRANÇOIS MIGNET
C. Answer the following questions:
1. Give the feminine of: Mon pauvre frère est paresseux; Ce vieux monsieur

est tombé; Ils étaient plus gros que ceux-.
2. Give the plural of: Son petit-fils est revenu sain et sauf; Notre seur

regarde le tableau de l'artiste français; Un nouvel ennemi se cachait

derrière ce vieil arbre.
3. Give the third person singular and the first person plural of the present

indicative, the first person plural of the past indefinite (perfect)
indicative, and the second person plural of the conditional of appeler,

mourir, pouvoir, boire, and se placer (20 forms).
4. Copy the following words and divide them into syllables by vertical

lines: ennemi, américain, emmener, combien, inouï, honteux.
D. Copiez les phrases suivantes et remplacez "je” par "nous.” Faites tous

les autres changements nécessaires:
1. Hier matin je suis allé en ville pour faire des emplettes.
2. D'abord je suis entré chez un chapelier, car mon chapeau n'était plus

à la mode et je désirais en acheter un autre.
3. Le chapelier m'en a montré plusieurs.
4. J'ai acheté celui que vous voyez là-bas sur cette chaise.
5. Il me fallait aussi des gants; les miens étaient tout usés.
6. Je vais vous montrer les bottines que j'ai achetées.
7. Je suis revenu à la maison vers midi.
8. C'est mon frère qui m'a accompagné en ville hier.

DIVISION II A. Translate into French:

Is a week enough for a visit to the city of Paris ? Yes, if you have only so much time to stay there. Certainly one can see a great deal of any large city in seven days; but if one wishes really to know Paris, seven years is not too much. Paris is very old and very new; it has a great number of beautiful buildings and splendid monuments, each one of which has its history. Learning about them

1

(SEE NEXT PAGE)

« НазадПродовжити »