Journal asiatique, Том 8

Передня обкладинка
Société asiatique., 1826
Ser. 6, v. 11, 14 and 18; ser. 7, v. 1 and 9, ser. 7, v. 16 and 19, ser. 8, v. 5, 9, 13 and 17 include "Bibliographie ottomane. Notice des livres turcs arabes et persans imprimés à Constantinople durant le période 1281-1307 de l'Hégire" (title varies slightly)
 

Відгуки відвідувачів - Написати рецензію

Не знайдено жодних рецензій.

Вибрані сторінки

Інші видання - Показати все

Загальні терміни та фрази

Популярні уривки

Сторінка 349 - Veux donna à l'armée victorieuse l'ordre de mettre des lanternes ou des bougies allumées au haut des piques et des lances, et, jusqu'à ce que l'astre du quatrième ciel jetât ses rayons sur le monde , de continuer à combattre , afin de ne pas laisser de repos aux méprisables infidèles , ni leur donner le tems de réparer les brèches.
Сторінка 351 - il rencontra une poignée de fidèles qui, en pleine assurance, s'occupaient à recueillir du butin. A cette vue, le feu de la haine embrase son cœur ténébreux, et la faux de son épée coupe de suite la moisson de la vie de ces paisibles musulmans. Un pauvre soldat de cette troupe avait été seulement blessé; noyé dans le sang qui coulait de ses blessures, et en proie aux douleurs les plus vives, il attendait la mort. Le monarque grec, ayant aperçu ce malheureux, leva son épée pour lui...
Сторінка 347 - Quoique l'exécution de ce projet pût être mise au nombre des choses auxquelles il faut renoncer, toutefois, avec l'assistance de Dieu, on l'exécuta facilement. Par des dispositions surprenantes que firent d'habiles mécaniciens, les musulmans tirèrent, de la mer sur le sol, leurs vaisseaux aussi grands que des montagnes, et les ayant frottés de graisse et...
Сторінка 346 - ... vérifier cette autre sentence de Mahomet : « Le plus grand combat est celui qui aura lieu à la prise de Constantinople. >• Aussi les musulmans , préparés à abandonner leur...
Сторінка 348 - Ottomans ne tardèrent pas à s'en apercevoir, et, regardant leur vie comme une marchandise de vil prix, ils montèrent à l'assaut avec intrépidité, par les brèches qui étaient au midi de la porte d'Andrinople. Ils allaient franchir les remparts , lorsque l'avant-garde des ténèbres parut du haut de l'horizon occidental, et bientôt les astres de la nuit furent témoins de la supériorité des braves musulmans. Alors le monarque juste et valeu(i) Cet alinéa est tire des Annales de Solak-zadch.
Сторінка 345 - Tu les frapperas avec des pierres qui contiennent la sentence de ceux qu'elles atteignent 3.» et allaient au fond de l'enfer ratifier l'arrêt du juge du tribunal de la prédestination. Toutefois les boulets de pierre des bombardes et des mousquets que lançaient les infidèles renversèrent le boulevart de l'existence d'un certain nombre de musulmans, et l'hippodrome du combat fut rempli de martyrs. Cependant deux grands vaisseaux, dont les mâts élevés montaient jusqu'aux cieux, vinrent de la...
Сторінка 351 - ... ces paisibles musulmans. Un pauvre soldat de cette troupe avait été seulement blessé : noyé dans le sang qui coulait de ses blessures, et en proie aux douleurs les plus vives, il attendait la mort. Le monarque grec, ayant aperçu ce malheureux, leva son épée pour lui ôter le dernier souffle de la vie. Dans ce moment de désespoir, l'infortuné, aidé du secours de Dieu, précipite cet ennemi de la religion de dessus sa selle ornée d'or, le renverse sur la terre noire, et fait pleuvoir...
Сторінка 347 - ... d'ailleurs, cette victoire causerait la perte d'une grande partie de nos gens : il faut donc aussi trouver le moyen d'attaquer la place par mer. " Mais une chaîne était tendue sur le canal qui sépare Constantinople du Faubourg de Galata ; ce qui rendait impossible le passage des vaisseaux par cet endroit. Pour trouver un expédient, les grands de l'empire firent en vain parcourir ' le désert de la réflexion au coursier de leurs pensées.
Сторінка 353 - ":••). dépouillées des idoles qui les souillaient'; elles furent purifiées des impuretés chrétiennes. Les usages antiques furent entièrement changés ; plusieurs temples et chapelles des Nazaréens, par le placement du mihrab et de la chaire des fidèles, rivalisèrent avec le paradis élevé. Les rayons lumineux de l'islamisme dissipèrent les sombres ténèbres de la méchanceté.
Сторінка 346 - Zagtous-pacha , qui partageaient les sentiments du sultan, s'opposèrent à la paix et aux mesures de conciliation, en disant que retirer la main du pan de la robe de la victoire maîtresse des guerriers, ne serait point répondre à la résolution généreuse que l'on avait formée; et, Faisant connaître aux troupes la promesse du prophète , renfermée dans ces mots : La Grèce sera votre conquête , ils leur démontrèrent combien il était nécessaire qu'ils fissent tous leurs efforts pour vérifier...

Бібліографічна інформація