Oeuvres complètes d'Étienne Jouy ...: avec des éclaircissements et des notes ...

Передня обкладинка
J. Didot aîn, 1823 - 27 стор.
 

Відгуки відвідувачів - Написати рецензію

Не знайдено жодних рецензій.

Вибрані сторінки

Інші видання - Показати все

Загальні терміни та фрази

Популярні уривки

Сторінка 287 - L'univers a perdu la sublime Emilie; Elle aima les plaisirs, les arts, la vérité» Les dieux, en lui donnant leur âme et leur génie, Ne s'étaient réservé que l'immortalité.
Сторінка 449 - O vierges de Verdun , jeunes et tendres fleurs , Qui ne sait votre sort , qui n'a plaint vos malheurs " ! Hélas! lorsque l'hymen préparait sa couronne , Comme l'herbe des champs , le trépas vous moissonne ; Même heure , même lieu vous virent immoler. Ah ! des yeux maternels...
Сторінка 303 - Ah! que j'aime ces sentiments , ils m'annoncent que je vais régner sur un peuple sensible et reconnaissant, qui m'aimera ' aussi quand je lui aurai fait du bien.
Сторінка 263 - Son courage l'a fait admirer de chac 1 II eut des ennemis mais il triompha 2 Les rois qu'il défendit sont au nombre de 3 Pour Louis, son grand cœur se serait mis en 4 Des victoires par an il gagna plus de 5 II fut fort comme Hercule et beau comme Tyr 6 Pleurez, braves soldats, ce grand homme hic ja 7 II mourut en novembre et de ce mois le 8 Strasbourg contient son corps...
Сторінка 430 - Carez, frère de l'inventeur de la stéréotypie, et une belle faïencerie dont les ouvrages se remarquent par la blancheur et la beauté de l'émail , la finesse et la variété des couleurs ; nous avons aussi quelques fabriques de bonneterie, de chapellerie , et une manufacture de toiles de coton.
Сторінка 496 - Ney se jette au milieu d'eux, et les bras étendus et d'un* voix terrible : » La France, leur dit -il, est devant vous, derrière une affreuse captivité; abandonnez votre général, il va mourir libre et Francais : vous , allez mourir esclaves!» Tous, à ces mots , s'arrêtent , ressaisissent leurs armes, et se précipitent avec des cris effroyables sur la batterie, qu'ils enlèvent. Le héros poursuit sa marche à travers les torrens et les ravins; il espère arriver le lendemain à...
Сторінка 38 - Etrennei notre épousée , Voici le mois, le joli mois de mai, Etrennez notre épousée Eu bonne étrenne , Voici le mois, le joli mois de mai Qu'on vous amène.
Сторінка 436 - II serait difficile, monsieur, de faire une inscription digne de l'oncle et du neveu. Au défaut de talent, je vous offre ce que me dicte mon zèle. Des oracles sacrés que dieu daigna nous rendre, Son travail assidu perça l'obscurité: II fit plus; il les crut avec simplicité; Et fut par ses vertus digne de les entendre.
Сторінка 263 - II eut des ennemis, mais il triompha. ... 2 Les rois qu'il défendit sont au nombre de. . 3 Pour Louis son grand cœur se serait mis en. 4 Des victoires par an il gagna plus de 5 II fut fort comme Hercule et beau comme Tyr. 6 Pleurez, braves soldats, ce grand homme hic ja. 7 II mourut en novembre et de ce mois le ... 8 Strasbourg contient son corps en un tombeau tout. 9 Pour tant de te Deum (1) , pas un de prof un . 10 ~~55~ LA POULE AU POT.
Сторінка 421 - C'est son cœur qui vous parle, et son cœur n'a point d'art. « Sa loyauté gauloise a l'air un peu gothique; « Mais cet air peut cacher un Socrate rustique. « Du vieil anabaptiste, avec ses bœufs vivant, « L'entretien vous étonne, et vous charme souvent. « Le même poète a décrit aussi la simplicité qui règne jusque dans leur nourriture : « Dans les jours solennels ce bon peuple charmé « Vit de pommes de terre et de lait écrémé; » Cette utile racine, au-dessus des éloges , u Ce...

Бібліографічна інформація